LE PODCAST D’HAPPY MEN SHARE MORE

Chaque mois, Béatrice de Gourcuff analyse une facette de l’égalité hommes-femmes en entreprise et nous dévoile des clés de compréhension simples et pertinentes pour s’approprier le sujet.

Écoutez, découvrez, aimez, apprenez, partagez, likez, commentez, suivez-nous ! 

Octobre 2021

Hommes et femmes au travail : des rôles modèles ou des rôles normés ?

Au rang des causes ou facteurs qui expliquent le plafond de verre, c’est-à-dire la difficulté des femmes à accéder aux mêmes postes que les hommes, on évoque régulièrement le trop faible nombre de rôles modèles féminins. 

Septembre 2021

Trop souvent, pour développer la mixité et l’égalité professionnelle, les décideurs se demandent comment « aider les femmes ». Happy Men Share More pense que, sauf à la marge, ce n’est pas le sujet et que seule une approche universelle des besoins et aspirations des hommes et des femmes au travail peut générer des progrès réels.

L’idée est simple : si les femmes ne voient pas d’autres femmes occuper des postes à hauts niveaux de responsabilité, il leur serait difficile de se projeter elles-mêmes dans ce type de postes. Par suite dès qu’une femme devient directrice générale, membre d’un CODIR ou COMEX ou même chef d’un important service, elle est souvent mise en valeur, tant dans les media professionnels que grands-publics. Elle est souvent aussi appelée à témoigner sur son parcours professionnel et indiquer des bonnes pratiques que d’autres femmes pourraient suivre pour avoir le même type de succès. 

Juillet 2021

Les stéréotypes sont-ils vraiment une clef pour progresser sur la mixité entre hommes et femmes ?

Un des nombreux intérêts de la question de l’égalité entre femmes-hommes, c’est qu’elle est l’occasion de reprendre conscience du poids de nos représentations sur nos comportements. Et de découvrir la richesse culturelle et anthropologique qui régit nos identités d’hommes et de femmes, au travail et ailleurs. C’est donc un sujet professionnel, certes mais particulièrement impliquant personnellement. Pour Happy Men Share More, les fameux stéréotypes sur les hommes et les femmes sont bien une clef de compréhension des discriminations mais pas pour autant une baguette magique, et on gagnerait en efficacité si on questionnait plutôt les normes objectivement genrées qui régissent le fonctionnement de l’entreprise.

Juin 2021

Pourquoi et comment le nouveau congé paternité peut-il favoriser une meilleure mixité entre hommes et femmes au travail ?

Le 1er juillet, la durée du congé paternité sera doublée, passant à 28 jours au lieu de 14 jours, avec 7 jours obligatoires à prendre à la naissance de l’enfant. Cette mesure, votée à la quasi-unanimité en octobre dernier, est justifiée d’une part par le souci de permettre aux pères de profiter des premiers jours de leur enfant et d’autre part pour favoriser l’égalité entre les hommes et les femmes. 

Cette actualité est l’occasion pour Happy Men Share More de revenir sur l’impact de la parentalité sur les carrières, pour les hommes et pour les femmes.

Mai 2021

Peut-on gagner la bataille de la mixité femmes-hommes sans faire baisser la pression sur le temps de travail ?

Le 12 mai dernier, par un vote unanime, l’Assemblée nationale validait le principe de quotas de femmes dans les instances dirigeantes des entreprises. Les entreprises qui seront vraiment dérangées par cette mesure imminente sont celles qui n’auront pas su constituer un vivier de talents suffisamment mixte pour procéder à des nominations sur des critères de compétences et d’aptitude au poste de dirigeant, plutôt que sur le sexe. Happy Men Share More vous propose un focus sur une question complexe, qui explique une large part de l’évaporation des talents féminins, la maîtrise du temps de travail.

Mars 2021

Est-ce que les dirigeants de mon entreprise me donnent envie de devenir dirigeant ou dirigeante à mon tour ?

Le 7 mars dernier, 41 dirigeants de grands groupes français publiaient une tribune dans le JDD dans laquelle ils s’engagent sur des objectifs chiffrés de femmes dans les instances dirigeantes. Dans une lettre ouverte, disponible ici sous forme de podcast, Happy Men Share More les questionne sur l’inclusivité de leur propre manière d’exercer le pouvoir.   

Février 2021

Le présentéisme au travail : d’où vient-il ? Comment s’en libérer ?

Le présentéisme fait partie de ces normes culturelles au travail qui expliquent les différences d’accès aux responsabilités entre hommes et femmes. C’est une particularité bien française et il est important, si l’on veut lutter efficacement contre elle, d’en comprendre les racines culturelles et psycho-sociales. Antoine de Gabrielli, fondateur du réseau Happy Men Share More relie le présentéisme au rapport très particulier que les Français entretiennent avec leur travail.

Janvier 2021

Égalité professionnelle : pour ou contre les quotas?

Le 6 janvier 2021 l’Allemagne inaugure un quota de femmes dans les comités exécutifs des grandes entreprises. Faut-il s’en réjouir? Est-ce la meilleure solution? À la lumière de l’histoire allemande de l’égalité, particulièrement interpellante pour nous Français, le 1er podcast Happy Men Share More de l’année 2021 éclaire les enjeux et les limites des quotas.

Novembre 2020

Femmes au travail : intégration ou inclusion ?

Pour faire progresser la mixité femmes-hommes, on a beaucoup cherché à aider les femmes à s’adapter à l’entreprise sans forcément chercher à adapter l’entreprise aux femmes. Cela pourrait bien expliquer la lenteur des progrès. En éclairant les notions de diversité et d’inclusion, Antoine de Gabrielli, fondateur du réseau Happy Men Share More va nous montrer l’importance d’une approche systémique et universelle, qui cherche authentiquement à faciliter l’accès à l’emploi et aux responsabilités de tous. 

Qu’est-ce que le plancher de verre?

Dans ce premier podcast, Antoine de Gabrielli, Fondateur du réseau Happy Men Share More, explique comment les normes de performance actuelles éloignent ceux qui exercent des responsabilités d’un accès équilibré à leur sphère familiale et privée: c’est  le plancher de verre. Le progrès de la mixité hommes-femmes dans les entreprises passe par la lutte contre le plancher de verre.