La vision Happy Men Share More

Hommes et femmes au travail : une quête commune de réussite

Nous aspirons tous à travailler de façon engagée tout en répondant à nos enjeux essentiels de vie privée.

Combien de femmes et surtout de mères, renoncent à progresser dans leur carrière, tant les obstacles leur semblent, à un moment, insurmontables ?

Éliminer les pratiques déclusives :

-refus du travail à distance pour les managers (avant le Covid…)

-refus de 4/5ème pour les managers (mais 80% des 4/5ème sont pris par des mères de famille)

-temps conviviaux en début de soirée (alors que les mères sont le plus souvent déjà parties) et non durant le temps ordinaire de travail


-repérage des hauts potentiels entre 30 et 35 ans (période où en moyenne les femmes ont deux enfants)


– insuffisant respect du temps des collaborateurs (arriver en retard aux réunions, décaler sans prévenir, urgences qui n’en sont pas réellement…)


-promotion synonyme de mobilité (statistiquement plus compliqué pour les mères que pour les pères) etc.

L’inclusion, la vraie : transformer le travail pour réussir la mixité hommes-femmes

Certains veulent changer les femmes, ou les hommes. Chez Happy Men Share More, nous voulons d’abord changer le travail. Parce que c’est là où est le coeur du problème, là où est l’inclusion, la vraie.

C’est un défi d’inclusion qui se présente aux femmes.

Défi qui consiste à traquer toutes les normes et pratiques organisationnelles qui, sans le vouloir, sans le savoir, ne sont en fait adaptées qu’à une catégorie particulière de collaborateurs.

Créant des barrières souvent infranchissables pour d’autres : horaires de réunion trop tôt le matin ou trop tard le soir, manque de ponctualité qui désorganise les plannings les plus serrés (ceux des mères), refus des temps partiels (pris à 80% par les femmes) pour les managers, séminaires de plusieurs jours loin du domicile, progression hiérarchique sous contrainte de mobilité, discussions informelles en soirée qui excluent ceux qui ont charge de famille…

Une révolution douce qui passe par chacun de nous !

Parce que l’entreprise est faite d’hommes et de femmes, le progrès passe par l’émancipation de chacun, individuellement et collectivement, de fonctionnements, habitudes, comportements, regards qui sont en fait déclusifs.

La logique de Happy Men Share More n’est pas, directement, de générer de nouvelles règles collectives : elle est de s’appuyer sur le changement de chaque individu, et c’est ça qui est révolutionnaire.

Nous amenons chaque personne à identifier son propre espace de liberté et d’action pour que son entreprise fonctionne mieux, le management soit plus qualitatif et la vie de tous les collaborateurs, et d’abord la sienne, soit plus épanouie. Nous leur donnons envie d’être acteurs de changement, à leur niveau, à travers la question de l’égalité professionnelle. Nous les amenons à ne plus seulement compter sur les autres, la direction, les lois, mais d’abord sur eux-mêmes pour que le changement soit effectif. Ce sont les micro success-story individuelles ou d’équipes qui génèrent petit à petit le changement général dans les organisations. Les premiers conviés à ceIe révolution douce sont bien sûr des dirigeants, cadres supérieurs et managers : leur capacité transformatrice comme leur exemplarité sont au coeur des enjeux de changement. 

Suivez-nous sur les réseaux !