5ème forum Happy Men Share More

Le 6 juin a eu lieu le 5ème Forum Happy Men Share More, à la SNCF.

La parole à Jérôme Venet, membre du réseau chez Orange:

« L’un d’entre vous m’a demandé si je pouvais faire un résumé de cette journée du Forum Happy Men Share More. Malheureusement l’exercice est impossible car comment résumer une journée de réflexions par différents philosophes, plusieurs heures de partage de pratiques inter-entreprises ?! J

Je peux simplement vous dire que la matinée fut vraiment très riche et intense en réflexions avec l’intervention de :

  • Mercedes Erra (Présidente exécutive de Havas Worldwide) qui  a mis en lumière les leviers essentiels de progrès personnels et managériaux, il s’agit d’une personne haute en couleur et qui a un franc parlé extraordinaire. https://www.linkedin.com/in/mercedes-erra/
  • 2 philosophes : Gilles Lipovetsy qui a montré comment l’égalité s’inscrit dans « l’hyperindividualisme » moderne et Jean Caron qui a appelé à un questionnement personnel sur nos aspirations profondes et le sens de notre liberté (comme à son habitude en s’appuyant sur des œuvres d’art et avec beaucoup d’humour)

L’après-midi a démarré avec un moment très riche en émotion avec l’intervention très émouvante (tout le monde a pleuré…) de  Latifa Ibn Ziaten qui a incarné la capacité de chacun, à son niveau, à contribuer à une société meilleure. Latifa est la Mère du 1er soldat que le terroriste Mohamed Merra a abattu d’une balle dans la tête en se faisant passer pour un acheteur pour sa moto suite à la publication d’une annonce où Imad faisait état de son statut de militaire. https://www.facebook.com/LatifaIbnZ/

Latifa a depuis monté une association où elle se bat pour lutter contre l’errance des jeunes et mène des actions concrètes sur le terrain pour éviter leur bascule dans la délinquance et le terrorisme.

Hasard malheureux du calendrier Latifa a fait la une des médias le week-end dernier suite au taguage de son domicile. http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/latifa-ibn-ziaten-remercie-les-francais-et-promet-de-ne-rien-lacher-video

Puis une fois remis de nos émotions, différentes entreprises sont venues témoigner de ce qu’ils tentent de mettre en œuvre dans le cadre du réseau Happy Men Share More, un constat a été partagé sur la difficulté de mobiliser les personnes sur la base du bénévolat et de la plus grande efficacité de l’inscription d’ateliers/modules dans les parcours RH des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

deux × 3 =